Un service proposé par CSL Behring
Me connecter

Au quotidien > Sénior > Activités > Les loisirs créatifs

Hémophilie : vers quels loisirs s’orienter quand on est senior ?

Une fois à la retraite, les personnes atteintes d’hémophilie ont plus de temps libre pour leurs loisirs. Mais comment profiter au mieux de ce nouveau chapitre qui s’ouvre ? Découvrez quelques idées de loisirs créatifs à tester, et leurs bienfaits, pour se maintenir en forme quand on est senior.

Les loisirs créatifs

L’hémophilie est une maladie génétique due à un déficit en facteurs de coagulation, des protéines sanguines essentielles au processus de coagulation. Par conséquent, les personnes hémophiles ne parviennent pas à former un caillot solide au cours du processus de la coagulation, et subissent des hémorragies prolongées. Afin de pallier le déficit en facteur VIII – hémophilie A – ou IX – hémophilie B –, un traitement substitutif apporte le facteur manquant dans l’organisme.1

Depuis les années 1970, les progrès en matière de traitements sont à l’origine d’un spectaculaire allongement de la vie des personnes atteintes de troubles de la coagulation rares. Alors qu’elles mouraient avant l’âge de 10 ans au début du siècle dernier, elles atteignent désormais l’âge de la retraite, et souhaitent conserver le plus longtemps possible leur autonomie et leur qualité de vie.2 Voyager, voir sa famille et ses amis, pratiquer des activités créatives, faire du bénévolat… de nombreuses activités sociales et culturelles permettent de se distraire chez soi, ou de partir à la conquête de nouveaux horizons. Et, à l’instar des activités physiques, elles participent au bien-être des aînés.

Quels sont les bienfaits des activités créatives ?

À pratiquer chez soi à l’aide de tutoriels en ligne, ou à l’occasion de cours, les activités artistiques ou manuelles sont accessibles à tous, quel que soit l’âge. Elles améliorent notamment l’esprit créatif, la concentration, mais aussi la mobilité articulaire des seniors atteints d’hémophilie. Peinture, dessin, musique, poterie ou encore tricot… tous ces passe-temps entretiennent les capacités cognitives. De plus, il s’agit d’une manière de limiter les périodes de stress que la maladie peut entraîner.

La retraite, l’occasion de profiter d’offres culturelles

Pour entretenir une vie culturelle active lorsque l’on est à la retraite, rien de tel que d’aller au cinéma, au théâtre, à des expositions ou dans des lieux historiques. En plus d’être divertissants, les événements culturels et artistiques offrent des expériences émotionnelles ou intellectuelles, voire invitent à la contemplation. L’étude canadienne “The Arts, Health and Seniors Project” réalisée en 2012 montre que les arts peuvent également entraîner des effets bénéfiques sur la santé, ainsi que sur le bien-être émotionnel et physique, ou sur la cohésion sociale.2 On peut profiter d’abonnements, voire de tarifs réduits dans les cinémas ou encore dans les musées, un véritable atout pour ceux qui ont la possibilité de s’y rendre fréquemment.

Améliorer ses fonctions cognitives grâce à des activités cérébrales

Pour préserver sa santé, le cerveau doit être utilisé dans son ensemble à travers des activités travaillant la logique, la mémoire et l’acquisition de nouveaux savoirs. On peut ainsi se tourner vers des jeux – tels que les mots croisés, les échecs, le go ou encore le sudoku –, des livres ou encore l’écriture. Et pourquoi ne pas apprendre une langue étrangère, pour en profiter lors ses voyages futurs.

Et, pour en apprendre davantage sur l’hémophilie et les troubles de la coagulation, consultez tous nos conseils sur l’hémophilie au quotidien sur notre site consacré à l’hémophilie.

Activités

1.

Site Internet de l’Association française des hémophiles (AFH). Section : Je m’informe. Page : Qu’est-ce que l’hémophilie ? https://afh.asso.fr/je-minforme/comprendre-les-maladies-hemorragiques/hemophilie/quest-ce-que-lhemophilie/, consultée le 04/03/2020

2.

Brochure “Hémophilie et Willebrand après 50 ans : ce que vous devez savoir” réalisée par l’Association Française des Hémophile : http://afh.asso.fr/wp-content/uploads/2017/10/50-ans-et-plus-brochure-hemophilie.pdf