Un service proposé par CSL Behring
Me connecter

La phytothérapie à risque hémorragique selon son type d’indication 1,2

LA PHYTOTHÉRAPIE À RISQUE HÉMORRAGIQUE SELON SON TYPE D’INDICATION
Les plantes, qu’ils s’agissent des feuilles, racines, bulbes ou fruits, utilisées en phytothérapie pour traiter certains maux, pourraient être contre-indiquées chez certains patients avec des troubles de la coagulation. Le risque de saignement dû à certains de leurs composés intrinsèques entrent en interaction avec la cascade de la coagulation.
Ces traitements non médicamenteux peuvent avoir différentes indications thérapeutiques : analgésiques et anti-inflammatoires, anti-infectieux, pour soulager des troubles du système musculosquelettique, cardiovasculaire, génito-urinaire ou du système nerveux central 1,2
Découvrez en vidéo les plantes à surveiller pour les patients avec des troubles de la coagulation.

L’EDUCATION THERAPEUTIQUE

1.

Wang WW, Gabriel A, Patrick Maxwell G, et al. Bleeding risks of herbai, homeopathic, and dietary supplements: a hidden nightmare for plastic surgeons. Aesthetic Surgery J 2012;32:332-46

2.

Abede W. Review of herbai medications with the potential to cause bleeding: dental implications, and risk predction and prevention avenues. EPMA J 2019;10:51-64